Editions de La Pierre Verte

Tout sur l'Ecoquille

paille01stmatremur.jpg

Utilisateur






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Visiteurs: 17182362
Géobiologie, radiesthésie, feng-shui

• • • • • • • • • • • • • • • • •
LE FENG SHUI

À défaut de connaissances bien assurées, force reste souvent aux croyances. On veut des explications sur l'univers et on en trouve. Par chance, certaines croyances sont toutes neuves et n'ont pas été écartées par la raison et l'expérience concrète. En être les pionniers en Occident confère un prestige intellectuel qui peut nourrir l'existence.

L'Occidental étanche parfois sa soif de sagesse en se tournant vers l'Orient qui regorge de tant de mythes et fois nouvelles… Zen, khi, ying-yang, x-do, tous ces mots recouvrent des réalités qui portent en français des noms sans doute trop communs pour être bien comprises : calme, énergie, équilibre, voie…

Pourtant, l'être humain est partout le même et ce ne sont que les mots qui changent. Les symboles culturels aussi, qui appartiennent à chaque peuple, et se mélangent mal comme on le voit tous les jours. Savez-vous qu'au Japon, il est poli de dire à votre hôte que sa maison est laide et inconfortable pour éloigner les esprits jaloux ? Savez-vous que si le blanc est la couleur de la pureté et du mariage chez nous, il est celle de la mort en Inde ?

Si, chez nous, une rose rouge est offerte à l'être aimé, si l'on met un Christ au-dessus du lit, ce sont nos conventions à nous. Le feng-shui représente d'autres conventions symboliques de même nature, pas seulement une technique pour rechercher le bien-être dans notre habitat. On sait qu'écologiquement, il vaut mieux utiliser la terre de son coin pour bâtir, manger les légumes de saison, nos céréales locales, adaptées depuis longtemps à notre métabolisme, plutôt qu'espérer un bienfait de recettes sorties d'un contexte culturel général et artificiellement greffées.

Débats interminables, on discute et c'est vite la dispute. Par contre, agir ensemble conduit à la complicité et il est prévoyant de définir un peu la décoration finale de son logement en fonction des gouts de chacun et de les harmoniser à l'avance pour que le chantier des finitions ne devienne pas le théâtre de discussions désagréables entre les personnes intéressées. Dans l'intention de réaliser la maison de ses rêves, faire des choix concrets est le moyen d'une véritable satisfaction et, à la lecture de quelques livres sur le feng-shui, interprété à l'occidentale, on profitera de nombreux conseils de bon sens concernant les couleurs des pièces, leur orientation bioclimatique, les possibilités de nuisance de certains aménagements ou objets, des idées de jardinage, etc. En fait, le goût de créer une harmonie chez soi, une harmonie à soi, une ambiance à partager, en s'axant sur un regard de fin(e) décorateur(trice), c'est le feng-shui : se faire plaisir en fignolant sa maison à l'envie comme d'autres se passionnent pour le jardinage ou l'ikebana. Plutôt sympathique, non ?

 



PAGE SUIVANTE :
- Le Feng Shui à l'occidentale

• • • • • • • • • • • • • • • • •
ARTICLES EN RELATION :
- L'implantation
- Finitions, décoration
• • • • • • • • • • • • • • • • •

 


 
Advertisement
Top