Editions de La Pierre Verte

Tout sur l'Ecoquille

karl16.jpg

Utilisateur






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Visiteurs: 19018501
Écomatériaux de construction
• • • • • • • • • • • • • • • • • • •
LA TERRE

ImageJ'aime la terre crue, c'est un beau matériau qui s'emploie sur place quand les conditions s'y prêtent. Il est sain, naturel, offre un bilan écologique imbattable et apporte des qualités indispensables dans une habitation, comme la régulation de l'humidité, la masse thermique, l'assainissement de l'air, l'isolation phonique, etc. La terre crue a toujours été employée pour bâtir, et ce dans toutes les régions du globe, puisqu'il suffit de la ramasser où elle est. Ainsi, on estime que trente pour cent des habitations dans le monde sont en terre et on se souviendra des immeubles de dix étages à Sanaa, au Yémen, pour ne rien craindre de sa solidité.

La construction en terre respecte les terres agricoles, évite les problèmes environnementaux comme l'extraction des sables de rivière, utilise beaucoup moins d'eau. Elle permet de construire des habitations saines et d'assurer un langage architectural créatif, chaleureux et spécifique aux particularismes culturels.

 

Image
Photo Gérald Hadelin : terre crue et bois

De la terre, on n'en trouve pas partout en France mais presque. D'ailleurs quinze pour cent de nos habitations rurales sont encore en terre crue, particulièrement dans le Dauphiné, la Normandie, la Picardie, le Gers, les Landes et la région toulousaine. Pour tous les constructeurs, l'utilisation, même partielle, de terre crue dans l'habitat apporte un confort supplémentaire très sensible.

Au moment de l'analyse du sol, différentes options vont se présenter. Avec les terrassements préliminaires à la construction, qui vont déplacer de grosses quantités de terre, on pourra se demander quel bon usage en faire. Tout d'abord, la terre de surface sera réservée pour la mise en place ultérieure du jardin et du potager. En attendant, on la plantera de pâturins pour éviter que n'y prolifèrent les plantes indésirables. C'est mieux que le gazon qui fait trop de racines. Cette terre végétale ne convient de toute façon pas à la construction, par excès d'impuretés. Ensuite viendra l'extraction de la terre profonde qui, selon sa nature, pourra être destinée à la construction.

Image


PAGES SUIVANTES :
- "La terre"
- "Les bétons allégés"
- "Les bottes de paille"
- "La pierre"
- "Les briques monomurs"

 Sommaire "L'habitat écologique" 




 
 
 
 
Advertisement
 
Top