Editions de La Pierre Verte

Tout sur l'Ecoquille

jipi11.jpg

Utilisateur






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Visiteurs: 19003342
L'eau : ressource vitale en danger

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •
LA RADIOACTIVITÉ

On trouve de la radioactivité dans l'eau. Le radon est un gaz naturel qui émane de la croûte terrestre. On en trouve dans l'air et dans l'eau, particulièrement dans les régions aux sols granitiques. Au captage de certaines, on relève dans l'eau des taux de becquerels à assassiner un bœuf sur le champ. Le radon s'évapore de l'eau à la sortie du robinet et contamine les poussières de l'air de la pièce, qui terminent dans nos poumons. Aussi considère-t-on que la menace du radon vient autant de l'ingestion que de l'inhalation. Il provoque à la longue une augmentation des risques de cancer dans les organes les plus exposés, à la hauteur de 3 à 5.000 cancers par an en France. Mais la radioactivité de l'eau vient surtout des activités nucléaires artificielles, que ce soit à cause des rejets industriels ou d'hôpitaux, de la proximité de sites militaires ou de centres de retraitement, et bien sûr de celle des centrales électronucléaires, toutes disposées le long des grands fleuves. Si de nombreuses précautions sont prises par les tenants du nucléaire pour éviter les pires catastophes, il est quand même au moins un isotope radioactif que les centrales produisent en quantité et qui se mélange à l'eau de refroidissement des installations. C'est le tritium qui se retrouve ensuite dans les fruits et légumes en aval des centrales, et tout spécialement dans la peau des raisins. Sa durée de vie le rend peu pathogène car il s'élimine en quelques jours, un an maximum dans certains cas. Mais le problème est plus global. Que devient une eau tritiée après avoir été rejetée dans l'environnement ? Qu'en pensent les poissons qui auraient réchappé à tout le reste ? Qu'en est-il des gens, animaux et plantes qui boivent de l'eau tritiée tous les jours ? Et si le rayonnement du tritium est sans cesse renouvelé, cette exposition permanente n'est-elle pas aussi dangereuse qu'une forte dose ponctuelle ? La réponse est dans la question…




PAGE SUIVANTE :
- "Boire de l'eau en bouteilles"

• • • • • • • • • • • • • • • • • •
ARTICLES EN RELATION :
- "Economiser l'or bleu "
- "La récupération de l'eau de pluie"
- "La potabilisation et la vitalisation de l'eau"
- "L'assainissement"
- "Les toilettes sèches"
- "La phyto-épuration pour tous et autres  systèmes"
- "Les enjeux de l'or bleu"
• • • • • • • • • • • • • • • • • •



 
Top