Editions de La Pierre Verte

Tout sur l'Ecoquille

1cheminee.jpg

Utilisateur






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Visiteurs: 15811943
Pollution de l'air : autant de morts chaque jour que durant la Seconde Guerre Mondiale,
(sauf qu'il faudra plus de 6 ans avant de signer une armistice)
 
Selon un nouveau rapport de l'OMS publié en date du 25 mars 2014, la pollution de l'air a fait 7 millions de morts en 2012 dans le monde. Des chiffres sans appel : en 2012, 4,3 millions de décès prématurés étaient liés à la pollution de l'air intérieur, 3,7 millions à celle de l'air extérieur. Styrène à l'intérieur, particules à l'extérieur, entre autres. Et il y a fort à parier qu'avec Fukushima, les morts se comptent par millions supplémentaires, sous réserve qu'on sache les diagnostiquer.
 
Les questions de qualité de l'air intérieur sont donc de plus en plus reconnues et la sensibilisation grandit. Néanmoins, nous n'en sommes qu'au tout début de la démarche, et le présent site, les livres sur l'éco-construction, les conférences et les salons de l'habitat écologique ont encore de quoi faire quand on voit  ce que les revendeurs de matériaux proposent encore dans leurs rayons.
 
 
Protéines de soja

LES PROTEINES DE SOJA

Il existe une solution de vie toute bête, pleine d'avantages et qui peut changer un peu le monde : les protéines de soja. Rien à voir avec l'habitat mais ce serait dommage de passer à côté et il y a d'ailleurs un petit mot à ce sujet dans "J'attends une maison".

À l'heure du débat sur la viande Hallal, sur les cantines qui jettent des quantités de nourriture incroyables tandis qu'on meurt de faim ailleurs, à l'heure de la méthanisation de l'atmosphère, première cause de l'effet de serre pour sa part due à l'être humain, à l'heure de la crise énergétique (il faut 6 calories végétales pour produire une calorie de viande), à l'heure de la croissance de l'obésité et des dégats des graisses animales, à l'heure des élevages malsains, de la souffrance animale, des produits chimiques (60% des antibiotiques sont utilisés dans l'élevage), à l'heure de la dramatique déforestation pour justement cultiver du soja pour nourrir le bétail, bref !... La viande, on peut bien sûr en manger de temps en temps, en achetant des produits locaux au marché, mais il n'en reste pas moins que la production actuelle de viande est une plaie pour notre société et notre planète. 

Alors qu'il existe les protéines de soja (soja texturé), vendues en vrac dans tous les magasins bio. Bien préparé, on dirait du veau. Ça coûte 8 euros le kilo sec, c'est-à-dire 10 ou 15 fois moins que la viande normale, pleine d'eau. Avec ça, on ne peut pas dire que le bio coûte cher, au contraire. Ça se conserve indéfiniment dans un sac en papier, sans réfrigérateur, idéal en camping. C'est sain et c'est très bon. On peut faire des bolognaises, des hachis parmentier, des plats chinois, des garnitures de bouchées à la reine, tout ce qui ressemble à la viande hachée ou en petit morceaux. Vos amis ou vos enfants n'y verront que du feu. Tout le monde y gagne. C'est avec ce genre de changement de comportement tout simple que la société avancera.

Essayez et parlez-en autour de vous. Si seulement les responsables politiques pouvaient inciter à l'emploi des protéines de soja dans les cantines scolaires, on ferait un grand pas en avant.

 Une autre...

 
Top