Editions de La Pierre Verte

Tout sur l'Ecoquille

terrass01.jpg

Utilisateur






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Visiteurs: 17026337
La construction de notre prototype

Tout a commencé à l'automne 2006. La rencontre des idées de François et des compétences en construction bois de Pierre-Élie s'est faite par hasard, entre voisins, mis en relation par la boutique de gestion Créer du Tarn. On suppose l'association de la fougue du trentenaire et de l'expérience du quinqua mais ce serait plutôt le contraire, en réalité.

 

Essai et validation de la fabrication des arches :

 

Image 

Premiers coups de scie, fin avril 2007, dans mon hangar aménagé à Garrigues. Il n'y a pas suffisament de place mais nous installons les tréteaux dehors et faisons des copeaux sur la route...

 

Image

Je termine la mise en place d'un gabarit de perçage.

 

Image 

 Pierre-Élie en action sur le proto. Il perce les trous des plaques à la défonçeuse.

 

Image  

Un grand moment : ça matche ! Les trous des plaques sont bien alignés, quelle que soit leur position dans l'arche. Une affaire de symétrie, à la base de notre conception.

 

Image

 Les pièces qui vont servir à la construction d'une arche : plaques d'Osb sur lesquelles sont collées et vissées des âmes intérieures rabotées et ponçées parce que visibles dans le cas présent, à l'intérieur de l'habitation terminée, et des âmes extérieures rabotées.

 

Image 

 Montage sommaire d'une arche. Il s'agit de la plus petite, celle du pignon arrière.

 

Image 

Au bas de l'arche, une solive, pas encore fermée. C'est une solive composite, deux longues plaques d'Osb rassemblées par deux âmes en douglas.

 

Image

 Dans la partie croupe de l'Écoquille, les âmes externes sont délardées pour recevoir les planches de la coque et les plaques sont assemblées par des mini entretoises que nous appelons les bouchons.

 

Image 

Pas encore entretoisé, mais déjà très costaud. Pierre-Élie en fait la première expérience.

 

Image 

5 mai 2007 : demain ont lieu les élections présidentielles. On s'en moque un peu à Garrigues, car notre petite révolution à nous se met en marche...

 

 

 

La construction de notre prototype :

 

Image

Structure haute de notre prototype de Mini.

 

Image

Pierre-Élie décharge le camion. Nous apportons sur le chantier le maximum de pièces préfabriquées. D'Écoquille en Écoquille, cette méthode s'affinera sans cesse pour aller jusqu'à la réalisation d'un kit complet.

 

Image

Ces pièces, que nous appelons les segments, seront assemblées avec des entretoises et fixées avec des clavettes d'acacia.

 

Image

Pierre-Élie gratte un peu le sol pour pouvoir poser correctement les plots. Voilà la totalité des besoins en terrassement !

 

Image

C'est le moment symbolique de la pose des premières pierres.

 

Image

 Hugo cale des plots avec un niveau égyptien, à eau.

 

Image 

François fixe les tiges de réglage des plots.

 

Image

Clément et Pierre-Élie découpent le bout des poutres.

 

Image

Petite pose à la pause.

 

Image

Les pièces attendent, devant ce superbe paysage.

 

Image

 Un chantier sans eau, sans déchet, sans bruit.

 

Image

 Pour moi, un moment émouvant, observé en retrait : la première Écoquille se dresse sous nos yeux.

 

Image

Un montage qui nous étonne encore...

 

Image

La structure sert d'échafaudage.

 

Image

Quatre heures de travail après la pose des poutres !

 

Image

Hugo admire notre proto...

 

Image

Clément tape sur les clavettes.

 

Image

 Pierre-Élie termine une arche.

 

Image

Vraiment, ça nous plaît, ce jeu d'enfant.

 

Image

Arches, entretoises, clavettes et bonne humeur.

 

Image

 Le squelette de l'écoquille.

 

Image

 C'est beau cette légèreté, non ?

 

Image

Vraiment costaud, non ?

 

Image

 Les écoquillistes testent la solidité.

 

Image

 À la fin d'une longue et heureuse journée.

 

 

Sept ans plus tard, notre prototype du printemps 2007 est devenu une chambre d'appoint près d'un chalet bois plus classique. Les propriétaires l'ont terminé à leur convenance. Ce modèle, la Mini, est maintenant plus haut car nous lui ajoutons 50 cm de réhausse au bas de la coque. De même, la Mini actuelle dispose d'un toit un peu plus pentu au sommet, grâce à une pointe et une ventilation de toiture. Nous réalisons aussi une avancée de toit en casquette. Quant aux plots, ils sont maintenant ronds et en patte d'éléphant. Enfin, nous préconisons des ouvertures plus nombreuses (hublots, fenêtres fixes de façade).

 

Image

 

Image

 

Image

 

Image

 

Image

 

 
Retour au sommaire Écoquille 

 
Top